FRUITS-ET-LEGUMES-DE-SAISON La-diversification-alimentaire
Alimentation et recettes / CONSEILS

Qu’est ce que la diversification alimentaire ? Quand et comment faire ?

Ce sont des termes que vous avez sûrement déjà entendus, la diversification alimentaire fait partie intégrante de la vie de votre bébé. Seulement, savez-vous vraiment ce qu’est la diversification alimentaire ? Quand et comment procéder ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Qu’est ce que la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire intervient dans la vie de votre bébé au moment où la simple alimentation laitière (allaitement ou au biberon) ne suffit plus à combler ses besoins énergétiques. C’est à cette même période que votre enfant sera en capacité d’ingérer de nouveaux aliments, plus consistants.

Par quoi commencer ?

Rassurez-vous et faites vous confiance !

Premièrement, rassurez-vous. Il n’existe pas de règles strictes à respecter concernant la nature, les quantités et le calendrier précis d’introduction des aliments. Il est surtout important d’écouter et d’observer votre enfant pour ajuster en fonction, son régime alimentaire.

L’utilité première de la diversification alimentaire est la découverte du goût et des textures à votre enfant. Bien que nécéssaire aux nouveaux besoins énergétiques de votre nourrisson, cela ne constitue pas l’objectif premier de la diversification.

À quel âge débuter la diversification alimentaire ?

Comme dit précédemment, il n’y a pas de règles strictes à respecter. Cependant, les médecins préconisent de la commencer entre l’âge de 4 et 6 mois jusqu’à environ 1 an.

L’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois révolus. Toutefois, à vous d’observer les réactions de votre bébé afin de savoir quand commencer cette nouvelle phase alimentaire. Rassurez-vous et sachez qu’à partir de 4 mois révolus, les fonctions gastro-intestinales et rénales du bébé sont en mesure de traiter des aliments différents du lait.

Pourquoi pas avant 4 mois ?

Car ce n’est qu’à partir de ce moment qu’un enfant déglutit volontairement. Ainsi, l’alimentation peut s’épaissir et la tétine (mamelon ou biberon) peut être utilisée en complément de la cuillère. Attention cependant à utiliser une cuillère adaptée à l’âge de votre enfant. Celle-ci doit être de petite taille et tiède. L’objectif est de ne pas créer de contraste avec la chaleur et la douceur da la tétine ou du sein.

Soyez patient(e) : la diversification alimentaire doit être progressive !

Maintenant que vous savez à quel âge commencer la diversification alimentaire, ayez une chose en tête : elle doit se faire de façon progressive. Les quantités et les textures des nouveaux aliments doivent être adaptés à l’âge de votre enfant.

Ne soyez pas trop pressé(e) et observez votre bébé. Proposez lui 1 aliment à la fois pour qu’il est le temps d’identifier le goût et la texture de l’aliment.

Aussi, il vous sera plus simple d’identifier les éventuelles réactions allergiques. Cependant, sachez qu’entre 4 et 6 mois, le nourrisson est moins sujet aux allergies potentielles, donc il est important de lui faire découvrir plusieurs familles d’aliments. Attention, rappelez-vous que cette découverte doit de faire en petites quantités et progressivement !

Quels aliments donner à bébé au début de la diversification ?

L’importance du lait (maternelle ou 2ème âge)

Sachez que votre nourrisson a besoin de calcium, de fer et d’acides gras essentiels à son développement et présents dans le lait. Les besoins en énergie sont très élevés au début de la vie. Par ailleurs, c’est aussi le moment pendant lequel les lipides sont nécessaires pour le développement du système nerveux. De ce fait, il est primordial de ne pas arrêter la distribution de lait à votre enfant. Ainsi, continuez à lui donner son lait (maternelle ou 2ème âge) jusqu’à ses 1 an au minimum.

Les premiers aliments

Que vous commenciez la diversification alimentaire à 4 ou 6 mois, il est important d’introduire, au début, tout aliment sous forme mixée et lisse.

De ce fait vous pouvez, par exemple, mélanger un peu de céréales infantiles les biberons de lait du matin et du soir. De cette manière, vous allez rendre le lait plus consistant et vous permettra d’espacer un peu plus les repas de la journée.

À part cela, il n’y a pas de conditions particulières quant aux premiers aliments à donner à votre nourrisson. La plupart des parents commencent par donner des fruits et des légumes mais l’ordre que vous choisirez n’a pas de réelle importance. Cependant, sachez qu’il ne faut pas donner de protéines (viandes, poissons, oeufs) à votre nourrisson avant 6 mois.

Une fois la diversification commencée, que faire ?

Connaître les familles d’aliments

Avant toute chose, il est important de prendre connaissance des 6 groupes d’aliments :

Produits laitiers : laits et dérivés (fromages, yaourts, petits-suisses, fromage blanc etc…) apportant des protides et des lipides animaux, du calcium, du phosphore, des vitamines B2, A et D.

Protéines : viandes, poissons, oeufs, abats, jambon etc… apportant des protides et des lipides animaux, du fer, du phosphore, des vitamines A et B12.

Féculents: céréales (riz, semoule, pâtes), farineux (farine, pain, biscottes, biscuits), pommes de terre, légumes secs apportant des protides végétaux, des glucides (amidon) et du phosphore.

Végétaux : (légumes et fruits) apportant des protides végétaux, des glucides (glucose, saccharose, fructose, peu d’amidon), de la cellulose, de la vitamine C et des minéraux (fer, potassium, sodium).

Matières grasses : beurre, crème fraîche, huiles végétales… comportant des lipides d’origine animale et végétale (acide linoléique) ainsi que des vitamines A et D.

Glucides : produits sucrés, sucre et dérivés (chocolat, confiture, gelées, miel, confiseries etc…) apportant des glucides (saccharose).

Respecter approximativement le calendrier des aliments selon les âges

Même si vous êtes, en grande partie, libre de l’ordre des aliments que vous donnerez à votre enfant, nous conseillons de suivre le calendrier ci-dessous :

Calendrier utile à la diversification alimentaire

N’hésitez pas à l’enregistrer (cliquer droite sur l’image puis « enregistrer sous… ») et à l’imprimer pour l’avoir avec vous pendant la croissance de votre enfant. Il vous sera très utile pour vous faire une idée des menus à prévoir selon l’âge de votre enfant.

Respecter l’environnement et le bien-être de votre enfant

Car vous désirez le meilleur pour votre enfant, il est important de lui proposer des plats en adéquation avec les saisons que vous traversez. Manger des fruits et légumes de saison possède de nombreux bénéfices tant au niveau environnemental, social que financier.

De ce fait, les fruits et légumes de saison possèdent davantage de goût, répondent parfaitement à nos besoins nutritionnels, sont plus riches en antioxydants, sont moins traités et sont moins chers !

Cependant, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver… Ainsi, nous vous proposons une liste claire représentant les fruits et légumes de saison. Vous pouvez la télécharger et l’imprimer pour l’avoir en mémoire :

Liste des fruits et légumes de saison


Besoin de trouver un mode de garde ? Rendez vous sur Pickaden. Vous pourrez visualiser les crèches, assistantes maternelle et agence de garde à domicile près de chez vous. Puis, leur envoyer en quelques cliques vos demandes pour de l’accueil régulier ou occasionnel !

Vous pouvez également retrouver dès à présent des articles tout savoir sur les différents modes de garde qui s’offrent à vous, quels différences entre tous les types d’accueil. Mais aussi savoir qu’est ce que la période d’adaptation, ou qu’est ce que le cofinancement de la place en crèche via l’entreprise. Vous pourrez également retrouver et estimer le prix d’une place en crèche ou le tarif d’une micro-crèche. Découvrir les différents modes de garde individuels et de nombreux autres. Ou même des conseils conseils sur les préparations à l’accouchement, des détails sur l’allongement du congés paternité ou encore sur votre sac de maternité.


Pour en savoir plus : téléchargez gratuitement notre guide complet des modes de garde !

Quels modes de garde existent et que choisir pour son enfant ?

Crèche familiale, parentale, municipale, micro-crèche, assistante maternelle, etc. Découvrez les avantages et inconvénients de chaque mode d’accueil, comment estimer le tarif d’une place en crèche, savoir à quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre, etc. nous vous expliquons tout dans notre guide complet des modes de garde. Téléchargez-le gratuitement et faites votre choix le plus sereinement possible.

Et découvrez également qui est Pickaden (www.pickaden.com).