Les modes de garde collectifs en France Pickaden
L'accueil collectif / Les modes de garde

Les modes de garde collectifs en France : les connaissez-vous tous ?

Les modes de garde collectifs en France sont nombreux, les connaissez-vous tous ?

Avant toute chose, une première information importante : les crèches qu’elles soit municipales, privées ou associatives, appliquent toutes les mêmes tarifs. Ce tarif qui est calculé en fonction de vos revenus et du nombre d’enfants à charge (vous pouvez retrouver toutes les informations dans notre article dédié à l’estimation de la place en crèche).

Les structures qui appliquent un tarif différent sont les micro-crèches. Cela n’a donc rien à avoir avec le fait qu’elle soit publique ou privée. (Vous pouvez également retrouver notre article dédié sur le sujet du prix des micro-crèches).

Les crèches municipales
Gestion :

Les crèches municipales sont gérées par les villes. Il existe également des crèches départementales, qui sont donc gérées directement par le département.

Accueil :

Elles peuvent accueillir de 11 à 60 enfants et parfois plus. Ils vont ainsi être accueilli dans des sections (des unités de vie) par tranche d’âge. En général, les sections seront bébés, moyens et grands ou bébés/moyens et moyens/grands, pour les plus petites structures.

Encadrement :

Le taux d’encadrement dans ces structures est de :

  • 1 professionnel pour 5 enfants non marcheurs,
  • 1 professionnel pour 8 enfants marcheurs.
Inscription :

Attention, toutes les municipalités ne fonctionnent pas de la même manière pour les inscriptions. Certaines vous proposent de déposer votre dossier à 6 mois de grossesse tandis que d’autres vous le proposent seulement à la naissance de votre enfant.

Certaines villes n’ont qu’une seule commission d’attribution par an tandis que d’autre en font une part trimestre et dans certaines villes même une par mois. Il est donc important de bien vous renseigner auprès de votre Mairie.

Tarif :

Le tarif de ces structures dépend du nombre d’enfants que vous avez à charge et de vos revenus N-2.

Vous ne paierez directement que votre reste à charge. Vos aides de la CAF étant envoyées à la structure directement. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié).

Petit conseil :

si vous n’avez pas obtenu de place en crèche à la naissance de votre enfant, n’hésitez pas à tenter votre chance l’année suivante. Les enfants étant accueillis par tranche d’âge, la section des bébés peut être pleine, alors qu’il y aura une place qui se libère dans la section des grands.

Les crèches associatives
Gestion :

Elles sont gérées par une association.

Accueil et encadrement :

Les crèches associatives fonctionnent exactement de la même manière que les crèches municipales et sont soumises aux mêmes taux d’encadrement que les crèches municipales.

Inscription :

En général l’inscription se fait directement auprès de la structure, à n’importe quel moment de l’année.

Attention cependant, dans certains cas particuliers des crèches associatives font parfois parties des commissions d’attribution des Mairies. C’est plus rare, mais on vous l’indiquera lorsque vous prendrez contact avec la structure.

Tarif :

La tarification est exactement la même qu’en crèche municipale. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié)

Les crèches privées
Gestion :

Cette fois-ci, le gestionnaire est un acteur privé.

Accueil et encadrement :

Les crèches privées fonctionnent exactement comme les crèches municipales ou associatives et sont soumis aux mêmes règles d’accueil et d’encadrement.

Inscription :

La différence se fait au niveau de l’inscription et de l’accès à la crèche.

Dans les crèches privées, vous pouvez vous inscrire à n’importe quel moment de l’année. Il n’y a pas de commission d’attribution.

En revanche, les crèches privées sont très souvent des crèches dites « inter-entreprise » : cela signifie qu’elles accueillent soit exclusivement des parents qui ont un cofinancement entreprise, soit de manière prioritaire les parents ayant un cofinancement entreprise et dans ce cas, elles ouvriront les placent restante, souvent au dernier moment, aux parents qui n’ont pas de cofinancement entreprise. (Retrouvez nos articles sur le sujet : qu’est ce que le cofinancement des places en crèche via l’entreprise et les avantages du cofinancement entreprise).

Tarif :

La tarification est exactement la même qu’en crèche municipale. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié)

Les crèches parentales
Gestion :

Les crèches parentales sont gérées par est une association de parents (les parents de la crèche).

Accueil et encadrement :

Les crèches parentales fonctionnent exactement comme les crèches municipales ou associatives et sont soumis aux mêmes règles d’accueil et d’encadrement.

Inscription :

L’inscription se fait tout au long de l’année, directement auprès de la structure.

Tarif :

La tarification est exactement la même qu’en crèche municipale. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié)

Bon à savoir : en choisissant la crèche parentale, il faut pouvoir dégager un peu de temps chaque mois pour la structure. On vous demandera surement de participer à la vie de la crèche (administratif, organisation de repas, etc.). En effet, c’est l’association de parents elle-même qui gère cette structure. C’est un mode d’accueil idéal si vous souhaitez vous investir un peu dans « la vie quotidienne » de votre enfant.

Les micro-crèches
Gestion :

La plupart du temps, les micro-crèches sont gérées par des acteurs privés.

Accueil :

Les micro-crèches sont des structures familiales, car elles peuvent accueillir au maximum 10 enfants. Les enfants se retrouvent donc tous dans la même section (espace de vie) et évoluent en âges mélangés.

Encadrement :

Dans ce type d’accueil, l’encadrement est en moyenne de 4 professionnels pour les 10 enfants.

Inscription :

Ces structures étant gérées par des acteurs privés, vous pouvez donc faire votre demande à n’importe quel moment de l’année. L’inscription se fera en fonction des places disponibles.

En revanche, les micro-crèches fonctionnent souvent avec un accueil uniquement pour les parents qui ont un cofinancement entreprise, soit en donnant la priorité aux parents ayant un cofinancement entreprise et dans ce cas, elles ouvriront les placent restante, souvent au dernier moment, aux parents qui n’ont pas de cofinancement entreprise. (Retrouvez nos articles sur le sujet : qu’est ce que le cofinancement des places en crèche via l’entreprise et les avantages du cofinancement entreprise).

Tarif :

Ce sont ces structures qui appliquent un tarif différent des autres structures puisqu’il est « libre ».

Cependant, le tarif ne doit cependant pas dépasser 10€ de l’heure pour que vous soyez éligible aux aides de la CAF.

Dans ces structures, le tarif est mensualisé. En effet, on vous calculera le montant annuel, qu’on divisera par 12 pour le lisser sur l’année. Ainsi, vous paierez donc le même tarif chaque mois, même durant les périodes de fermeture.

Contrairement au structure « classiques », cette fois-ci la CAF vous verse à vous les aides auxquelles vous avez le droit. Il faudra donc avancer les frais. (On vous explique tout dans l’article dédié aux tarifs de la micro-crèche).

Les halte-garderies
Gestion :

Les haltes garderies peuvent être gérées par des acteurs publiques, associatifs ou privés.

Accueil :

Les haltes garderies sont des structures réservées à l’accueil occasionnel. Elles ont les même règles d’accueil qu’une crèche classique, sauf qu’elles ne peuvent pas accueillir les enfants de manière régulière.

Encadrement :

Dans ce type d’accueil, l’encadrement est le même qu’en crèche classique :

  • 1 professionnel pour 5 enfants non marcheurs,
  • 1 professionnel pour 8 enfants marcheurs.
Inscription :

Ces structures étant gérées par des acteurs privés, associatifs ou publiques. Vous pouvez donc faire votre demande en suivant les mêmes conditions d’inscription que les crèches publiques, privées ou associatives.

Tarif :

La tarification est exactement la même qu’en crèche municipale. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié)

Les jardins d’enfants
Gestion :

Les jardins d’enfants (anciennement jardins d’éveil) peuvent être gérées par des acteurs publiques, associatifs ou privés.

Accueil :

Le jardin d’enfants est un établissement à mi-chemin entre la crèche et l’école maternelle qui accueille des enfants de 2 à 6 ans, à la demi-journée ou en journée complète, 1 à 5 jours par semaine, de manière régulière ou occasionnelle. Les règles d’accueil dépendent du fonctionnement de l’établissement.

Encadrement :

Dans ce type d’accueil, l’encadrement est de :

  • 1 encadrant pour 8 enfants de moins de 3 ans,
  • 1 encadrant pour 15 enfants de 3 à 6 ans.
Inscription :

Ces structures étant gérées par des acteurs privés, associatifs ou publiques. Vous pouvez donc faire votre demande en suivant les mêmes conditions d’inscription que les crèches publiques, privées ou associatives.

Tarif :

La tarification est exactement la même qu’en crèche municipale. (On vous propose d’ailleurs d’estimer le coût de votre place selon votre situation, dans l’un de nos article dédié)

Information complémentaire :

En revanche, l’école est officiellement devenue obligatoire dès 3 ans. On se pose donc la question de l’avenir de ces établissements. Vont-ils disparaître ? Se transformer en crèches ou halte-garderies ? Cela reste donc à voir.


Besoin de trouver un mode de garde ? Rendez vous sur Pickaden. Vous pourrez visualiser les crèches, assistantes maternelle et agence de garde à domicile près de chez vous. Puis, leur envoyer en quelques cliques vos demandes pour de l’accueil régulier ou occasionnel !

Vous pouvez également retrouver dès à présent des articles tout savoir sur les différents modes de garde qui s’offrent à vous, quels différences entre tous les types d’accueil. Mais aussi savoir qu’est ce que la période d’adaptation, ou qu’est ce que le cofinancement de la place en crèche via l’entreprise. Vous pourrez également retrouver et estimer le prix d’une place en crèche ou le tarif d’une micro-crèche. Découvrir les différents modes de garde individuels et de nombreux autres.


Pour en savoir plus : téléchargez gratuitement notre guide complet des modes de garde !

Quels modes de garde existent et que choisir pour son enfant ?

Crèche familiale, parentale, municipale, micro-crèche, assistante maternelle, etc. Découvrez les avantages et inconvénients de chaque mode d’accueil, comment estimer le tarif d’une place en crèche, savoir à quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre, etc. nous vous expliquons tout dans notre guide complet des modes de garde. Téléchargez-le gratuitement et faites votre choix le plus sereinement possible.

Et découvrez également qui est Pickaden (www.pickaden.com).